Un grand bonjour de (ça change à chaque minute…). Le bus est parti à l’heure. Nous espérons que les routes ne soient pas aussi chargées que hier, pour le moment tout va bien. Tout le monde dort, les adieux ont été parfois difficiles, difficile de distinguer les larmes des gouttes d’eau (eh oui il pleuvait, un événement). 
Cap sur la Suisse, nous vous tiendrons au courant. A bientôt,

Nicolas Fournier, alias Big Boss !

En direct du car…